le Mercredi 29 mai 2024
le Mercredi 28 février 2024 13:00 Actualités

Passation de commandement au sein du NORAD

Le général Gregory M. Guillot (à droite) a accepté le commandement du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) ainsi que le commandement de l’U.S. Northern Command des mains de la secrétaire adjointe à la défense, Kathleen H. Hicks. — Crédit : Ministère de la Défense des États-Unis par Joshua Armstrong
Le général Gregory M. Guillot (à droite) a accepté le commandement du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) ainsi que le commandement de l’U.S. Northern Command des mains de la secrétaire adjointe à la défense, Kathleen H. Hicks.
Crédit : Ministère de la Défense des États-Unis par Joshua Armstrong
Le 5 février 2024, le général Gregory M. Guillot, de nationalité américaine, a accepté le commandement du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) lors d’une cérémonie de passation à la base Peterson Space Force dans l’État du Colorado aux États-Unis.

Le ministre canadien de la Défense nationale, l’honorable Bill Blair, était présent lors de cette cérémonie de passation.

Crédit : Ministère de la Défense des États-Unis par Joshua Armstrong

Le ministre de la Défense nationale, l’honorable Bill Blair, était présent lors de cette cérémonie et a réitéré l’engagement du Canada au sein du NORAD qu’il décrit comme inébranlable. En juin 2022, le gouvernement avait annoncé un investissement de 38,6 milliards de dollars au cours des vingt prochaines années pour soutenir le plan de modernisation du NORAD.

« Il s’agit de l’investissement canadien le plus important dans le NORAD depuis une génération. Nous avançons déjà à grands pas vers l’atteinte des objectifs fixés dans ce plan en vue de respecter les échéanciers que nous nous sommes engagés à respecter lors de la visite du président Biden au Canada en 2023 », a-t-il déclaré lors de la cérémonie.

En juillet 2023, un contrat a été signé avec Airbus afin de remplacer la flotte d’avions CC-150 Polaris par neuf avions de transport et de ravitaillement en vol. En novembre 2023, le Canada a finalisé une entente visant l’acquisition d’un maximum de seize avions P-8A Poseidon pour l’Aviation royale canadienne.

« Ces avions fourniront au Canada une plateforme multimissions avancée pour effectuer la surveillance maritime et terrestre en défense du Canada et pour soutenir les alliés (…) Ces aéronefs ne sont pas seulement des avions, mais des systèmes d’armes complexes capables de transporter et de lancer plusieurs bouées acoustiques, torpilles et armes antinavires pour protéger les eaux canadiennes sur les trois côtes », a-t-il notamment déclaré.

Enfin le 19 décembre 2023, le gouvernement canadien a annoncé un nouvel investissement de 2,49 milliards de dollars dans l’acquisition de systèmes d’aéronefs télépilotés (SATP).

Les systèmes d’aéronefs télépilotés (SATP) devraient fournir aux FAC des aéronefs télépilotés de grande taille et sophistiqués, qui auront approximativement la taille d’un avion de chasse. Leur livraison n’est cependant pas prévue avant 2028.

Ces aéronefs devraient permettre au Canada de remplir de façon optimale ses missions au sein du NORAD et de l’OTAN, selon un communiqué de presse de la Défense nationale.

IJL – Réseau.Presse – Arctique