le Samedi 20 juillet 2024
le Mercredi 19 juin 2024 13:05 | mis à jour le 19 juin 2024 14:00 Francophonie

Une cérémonie qui rallie les cultures à l’École des Trois-Soleils

  Crédit : Vincent Desrosiers
Crédit : Vincent Desrosiers
Ouverte à toute la communauté, l’inauguration de la nouvelle annexe de l’École des Trois-Soleils qui comprend un gymnase, une plus grande garderie et quatre salles de classe s’est déroulée le 1er juin dernier. L’événement, dirigé par deux maîtresses de cérémonie, a été ponctué de diverses prestations et allocutions dans un gymnase « plein à craquer ».
Une cérémonie qui rallie les cultures à l’École des Trois-Soleils
00:00 00:00

Une année scolaire s’est écoulée depuis l’intégration des élèves du secondaire dans les nouveaux locaux de l’École des Trois-Soleils.

Pour souligner le tout de façon officielle, une soirée durant laquelle la sous-ministre de l’Éducation du Nunavut Rebecca Hainnu s’est adressée à l’assistance s’est tenue au début du mois.

Avec tout ce qu’implique déjà la gestion d’une fin d’année scolaire, cette cérémonie aurait été impossible sans l’apport du personnel de l’École sous la direction de July Déry, ainsi que celui du comité organisateur, des bénévoles et l’appui continu des commissaires de la Commission scolaire francophone du Nunavut (CSFN).

Photo 1 Crédit : Vincent Desrosiers

La culture inuit bien présente

Le spectacle offert mettait en vedette Inukshuk Drum Dancers, Jens Jeppesen qui a interprété quelques chansons en français et Terry Uyarak and His Band.

Différents instruments de musique se sont fait entendre par le club de musique de l’école qui a interprété la chanson « Eye of Tiger » en adaptant les paroles en français.

Souhaitant laisser une grande place à la culture inuit dans la programmation de la soirée, l’allumage du Qulliq et le partage d’un ragoût de caribou préparé par une Inuk de la communauté ont été réalisés.

« Il y avait une bonne diversité de culture et puis plusieurs parents, plusieurs grands-parents. Il y a eu également aussi la participation de certaines personnes clés qui ont contribué à la création de l’école et à l’expansion également aussi de l’aile du secondaire », affirme Michael Philbin, directeur général par intérim de la CSFN.

Après plusieurs mois à fonctionner dans une école complètement neuve et des locaux bien aménagés, les commentaires récoltés des étudiants et du personnel scolaire sont très positifs. 

« Ça a été très bien reçu et les élèves se sont sentis chez eux », exprime Michael Philbin.

En plus de servir à tous les niveaux scolaires de l’école francophone, le nouveau gymnase est aussi utilisé par des groupes communautaires en dehors des heures scolaires. 

« C’est essentiellement l’un des messages qu’on voulait démontrer par nos actions que l’école est ouverte ; qu’on est ouvert à la communauté », souligne le directeur général par intérim.  

Un changement de direction générale

Depuis la mi-mars 2024, Michael Philbin assure la direction générale par intérim de la CSFN.

L’homme qui habite Corbeil, une petite communauté dans le Nord-est ontarien, explique avoir « reçu une invitation » pour assurer ce poste. 

Après s’être informé au sujet de la commission scolaire, il a consulté sa famille et a décidé d’accepter ce contrat à court terme.

Retraité du domaine de l’éducation en 2013, Michael Philbin a continué à œuvrer dans ce secteur d’activité entre autres en tant que directeur général de l’Association des gestionnaires de l’éducation franco-ontarienne (AGÉFO).

Plus récemment, il a aussi travaillé au sein du Conseil des écoles fransaskoises.

Son goût pour l’aventure est l’une des raisons pour lesquelles il a accepté ce poste.

« J’ai vu ça comme un beau défi. Je suis vraiment engagé à promouvoir l’excellence dans l’éducation de langue française. C’est vraiment une passion pour moi d’être en mesure d’appuyer les gens dans leur travail, dans leur mission et puis dans l’épanouissement aussi de l’éducation en langue française non seulement dans ma province, mais partout où il y a du travail », déclare-t-il.

Un processus de recrutement est en cours pour assurer la direction générale de la CSFN à long terme.