le Samedi 20 juillet 2024
le Mercredi 19 juin 2024 13:00 | mis à jour le 19 juin 2024 14:01 Société

Une bonne nouvelle financière pour les résidents d’Iqaluit

  Crédit : Nithin PA – Pexels
Crédit : Nithin PA – Pexels
En vigueur depuis le 1er avril dernier, des changements à la structure de la tarification de l’eau à Iqaluit font en sorte que les résidents de la Ville réalisent d’importantes économies. Les modifications apportées ont comme objectif d’assurer la durabilité des services d’eau et d’égout de la communauté.
Une bonne nouvelle financière pour les résidents d’Iqaluit
00:00 00:00

Dans un message d’intérêt public du 16 mai dernier, la Ville d’Iqaluit informe avoir procédé à cette restructuration dans le cadre de ses efforts continus visant à refléter les coûts économiques réels et à améliorer la prestation des services.

Avec les revenus générés par ces changements, la Ville s’engage à apporter des améliorations importantes aux structures et aux offres de la municipalité.

Alors que l’ancien taux pour une habitation résidentielle s’établissait à 0,0203 $ par litre, il est maintenant fixé à 0,01 $ par litre, ce qui signifie une économie mensuelle de 257,50 $ pour une consommation mensuelle estimée à 25 000 litres.

Alléger le fardeau financier des résidents

Les taux précédents étaient en vigueur depuis 2023.

« Notre nouveau Conseil et notre nouvelle administration sont axés sur la durabilité à long terme des opérations de la Ville et l’amélioration des services aux résidents. Le changement des tarifs de l’eau est la première de plusieurs initiatives visant à améliorer les opérations et les services de la Ville », déclare Geoffrey Byrne, gestionnaire des communications et du service à la clientèle par intérim à la Ville d’Iqaluit.

Avec cette nouvelle tarification, les immeubles commerciaux doivent de leur côté désormais payer plus cher avec un taux qui est passé de 0,0203 $ par litre à 0,035 $ par litre.

Le gouvernement territorial se voit subir la plus grosse hausse avec un tarif qui a bondi de 0,0211 $ par litre à 0,08 $ par litre.

Pour procéder à ces modifications, le personnel de la Ville a analysé les coûts directs et indirects du traitement et de la distribution de l’eau et a élaboré un modèle d’établissement des coûts qui comprend ces coûts, ainsi que la consommation actuelle et prévue.

« L’objectif est que le Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées génère suffisamment de revenus pour couvrir tous les coûts, remplacer les immobilisations et maintenir les réserves éventuelles », indique Geoffrey Byrne.

La Ville se dit soucieuse d’aider financièrement les propriétaires de maisons résidentielles.

« Le Conseil est d’avis que les résidents ont dû faire face à des coûts constamment élevés pour le carburant, l’épicerie, les déplacements et les articles divers, et que c’était une façon de leur apporter un certain soulagement », ajoute Geoffrey Byrne.

Le gouvernement du Nunavut a de son côté été informé à l’avance de l’intention de la Ville de modifier sa structure des tarifs d’eau.

Bien que la Ville d’Iqaluit ne soit pas en mesure de fournir des chiffres exacts concernant l’augmentation à laquelle le gouvernement sera confronté, elle estime que cela représentera plusieurs millions de dollars supplémentaires par année.

Des investissements constants

Dans le cadre de son engagement envers la population, la Ville d’Iqaluit déclare investir continuellement pour moderniser et soutenir ses infrastructures d’eau et d’égout.

Ces investissements d’une année à l’autre sont essentiels pour la mise en place d’un système robuste et efficace qui répond aux besoins de la collectivité en pleine croissance.

L’administration municipale élabore actuellement un nouveau plan d’immobilisations et d’exploitation pour le traitement et la distribution de l’eau.

Le développement des infrastructures, l’expansion de l’équipement et de la flotte de véhicules pour améliorer la fiabilité des services à Iqaluit ainsi que l’investissement dans la main-d’œuvre et le perfectionnement professionnel dans le secteur des travaux publics font partie des améliorations visées concernant les services d’eau et d’égout.

Des fonds de réserve annuels sont prévus pour des interventions en cas d’urgence liée aux infrastructures, comme des bris ou des fuites de conduite.

La Ville déclare enfin veiller au bon entretien des routes principalement empruntées pour la prestation des services d’approvisionnement en eau et d’égout afin d’assurer une assistance de qualité tout au long de l’année.