le Samedi 20 juillet 2024
le Mercredi 19 juin 2024 13:00 | mis à jour le 19 juin 2024 14:02 Société

Des maisons modulaires comme réponse à la crise du logement

Les maisons de SEED sont très résistantes aux climats rigoureux et nécessitent très peu d’entretien. Elles sont construites pour affronter des vents violents et des charges de neige. — Crédit : Courtoisie SEED
Les maisons de SEED sont très résistantes aux climats rigoureux et nécessitent très peu d’entretien. Elles sont construites pour affronter des vents violents et des charges de neige.
Crédit : Courtoisie SEED
Dans le cadre de la Stratégie Nunavut 3000, NCC Development Limited (NCCD) a décidé de faire affaire avec SEED-Homes Inc. (SEED) dans ses tentatives pour remédier au manque de logement sur le territoire. En septembre prochain, six maisons modulaires d’une superficie de 1152 pieds carrés chacune seront livrées équitablement dans les communautés de Grise Fiord, Kugaaruk et Qikiqtarjuaq.
Des maisons modulaires comme réponse à la crise du logement
00:00 00:00

SEED-Homes Inc. est une entreprise de Calgary qui se spécialise dans la conception, la fabrication et l’assemblage de maisons en acier, conçues autour d’un couloir central qui comprend les équipements utilitaires, dont les appareils électroménagers, la cuisine et la salle de bain.

Depuis des décennies, des structures similaires à celles qui seront bientôt installées sur le territoire sont utilisées avec succès dans des conditions extrêmes au sein de l’industrie pétrolière et gazière.

Des maisons conçues pour le Nunavut

Les communautés de Grise Fiord, Kugaaruk et Qikiqtarjuaq qui recevront ces nouvelles maisons ont été présélectionnées dans le cadre de la réalisation de la Stratégie Nunavut 3000 pour l’année 2024.

Les maisons de SEED sont très résistantes aux climats rigoureux et nécessitent très peu d’entretien.

Elles sont construites pour affronter des vents violents et des charges de neige.

Les maisons peuvent être installées au-dessus du sol sur des pieux vissés et ont des toits en pente, ce qui est idéal pour la géographie et les conditions météorologiques du Nunavut.

« Les unités fonctionneront très bien pour l’environnement du Nunavut et nous avons travaillé avec SEED pour nous assurer que la conception et l’exécution répondent à nos exigences », affirme Clarence Synard, président et chef de la direction de NCC Development Limited.

Exemple d’une maison modulaire, similaire à ce qui serait conçu pour le Nunavut.

Crédit : Courtoisie SEED

Les unités vendues par SEED présentent une valeur R élevée; valeur qui indique la résistance conductrice au flux thermique des matériaux isolants. Plus cette valeur est grande, plus le pouvoir isolant de la maison est élevé.

Les matériaux de construction utilisés sont de classe A en ce qui concerne la résistance au feu et ils ne présentent pas de risque de moisissure.

« Nous sommes impatients de travailler avec NCCD pour aider à résoudre la crise du logement au Nunavut. Le design de SEED-Homes est fondamentalement différent de toutes les autres offres. Parce que même notre plus grande maison peut être expédiée de manière intermodale, SEED-Homes offre une solution unique pour répondre aux besoins critiques à l’échelle territoriale » a déclaré par voie de communiqué Steve Morgan, président-directeur général de SEED-Homes Inc.

Bien que la livraison de ces maisons demeure un défi, l’entreprise de construction NCCD affirme avoir beaucoup d’expérience dans la logistique dans le Nord et se dit prête pour la réalisation de cette étape.  

Une recherche constante de solutions

Clarence Synard ne ferme pas la porte à l’éventualité d’acheter d’autres maisons de SEED dans le futur.

« Nous sommes toujours à la recherche de moyens existants ainsi que nouveaux et novateurs pour fournir des logements de qualité supérieure aux tarifs les plus abordables », déclare-t-il.

Ne souhaitant pas émettre de commentaires sur le prix unitaire des maisons achetées, le président et chef de la direction de NCCD explique néanmoins que le fait que celles-ci se plient contribue à réduire les coûts d’expédition. 

Cette particularité ferait en sorte de pouvoir économiser jusqu’à 60 % sur les frais de livraison.

SEED n’a également pas souhaité fournir des informations au sujet des coûts des maisons stipulant que chacune a une touche personnelle qui affecte le prix.

« Nous sommes normalement à environ 40 % d’une maison de construction traditionnelle », indique Steve Morgan qui espère poursuivre l’intégration des maisons SEED sur le territoire dans le futur.

Les six maisons seront livrées avec une période de garantie standard et une surveillance sera réalisée afin de s’assurer qu’elles conviennent bien à l’environnement nordique.