le Samedi 20 juillet 2024
le Mercredi 19 juin 2024 13:00 | mis à jour le 19 juin 2024 14:10 Arctique

Conseil de l’Arctique : dernière année de présidence pour la Norvège

  Crédit : Arctic Council Secretariat - Linnea Nordström
Crédit : Arctic Council Secretariat - Linnea Nordström
Les 28 et 29 mai 2024, le président du Conseil de l’Arctique, Morten Høglund, a organisé une réunion avec les représentants des six organisations de peuples autochtones qui ont le statut de participants permanents au Conseil.
Conseil de l’Arctique : dernière année de présidence pour la Norvège
00:00 00:00

Lors de cette troisième rencontre, depuis le début de la présidence norvégienne en 2023, plus de 30 participants se sont réunis à Bodø, en Norvège. Plusieurs participants étaient également présents en ligne.

« Nous avons trouvé ce format inestimable pour garder un contact étroit et approfondir notre collaboration avec nos collègues des organisations de peuples autochtones. Nous sommes confrontés à de nombreux problèmes urgents dans l’Arctique, que le Conseil de l’Arctique est particulièrement bien placé pour traiter grâce à l’initiative, à l’expertise et aux connaissances que les participants permanents apportent à la table », a déclaré Morten Høglund, président du Conseil de l’Arctique des hauts fonctionnaires de l’Arctique.

Parmi les délégués se trouvaient également de jeunes représentants des six organisations de peuples autochtones qui ont participé activement à la réunion plénière. Morten Høglund en a profité pour féliciter les jeunes délégués d’avoir soulevé des questions importantes pour les jeunes autochtones de l’Arctique.

À l’ordre du jour figuraient aussi le thème du renforcement de la participation aux projets des groupes de travail, la planification stratégique et un dialogue avec l’équipe de la nouvelle présidence du Royaume du Danemark.

En effet, alors que la Norvège entame la dernière année de son mandat, les peuples autochtones de l’Arctique et de la jeunesse demeurent des priorités du programme de la présidence.

« Il est dans l’intérêt de tous d’améliorer les méthodes de coproduction des connaissances et de garantir l’engagement équitable et éthique, ainsi que la participation pleine et effective des représentants autochtones dans l’ensemble du vaste portefeuille de projets du Conseil. Cela renforce le Conseil et profite à notre avenir commun dans l’Arctique », a déclaré Sara Olsvig, présidente internationale du Conseil circumpolaire inuit.

Le Danemark assurera la présidence du Conseil de l’Arctique pour une durée de deux ans, de 2025 à 2027.