le Mercredi 29 mai 2024
le Mercredi 24 avril 2024 10:00 | mis à jour le 25 avril 2024 14:58 Société

Ottawa propose un nouveau plan pour contrer la crise du logement

  Crédit : Scott Webb - Unsplash
Crédit : Scott Webb - Unsplash
Le gouvernement de Justin Trudeau a dévoilé vendredi son plan pour lutter contre la crise du logement qui sévit dans tout le pays. Il comprend plusieurs nouvelles mesures, comme faciliter l’accès à la propriété et un milliard de dollars pour mettre fin à l’itinérance.

Le Plan, intitulé Résoudre la crise du logement, présente plusieurs séries de mesures regroupées en trois points : construire plus de logements, faciliter la location d’un logement ou l’accès à la propriété, et aider les Canadiens en situation précaire à se payer un logement.

Le premier ministre, Justin Trudeau, était accompagné de la ministre des Finances, Chrystia Freeland, et du ministre du Logement, Sean Fraser, lors du dévoilement du Plan, à Vaughan, en Ontario.

Plusieurs des mesures présentes dans le Plan ont déjà été annoncées au cours des dernières semaines.

Faciliter l’accès à la propriété

Le gouvernement propose de ne pas appliquer la taxe fédérale sur les projets de logements locatifs pour la construction de résidences étudiantes des universités, des collèges et des autorités scolaires publiques.

Cette exemption, qui avait été annoncée en septembre 2023 et bonifiée lors de l’énoncé économique, s’appliquait jusqu’à maintenant seulement aux logements locatifs et aux coopératives d’habitation construites spécialement pour la location à long terme.

Ottawa prévoit aussi d’ajouter 15 milliards de dollars au Programme de prêts pour la construction d’appartements pour encourager la construction de 30 000 nouveaux logements à travers le pays.

Le Plan devrait également prolonger la durée des prêts et élargir l’accès au financement afin que des projets de logement pour les étudiants et les ainés soient inclus.

Le document d’une trentaine de pages indique que le financement supplémentaire pour le Programme de prêts pour la construction permettrait la construction de plus de 131 000 nouveaux appartements d’ici 2031-2032.

Le gouvernement a dévoilé son plan, inscrit dans le budget de 2024, pour résoudre la crise du logement.

Crédit : Capture d’écran – CPAC

Logements abordables et coopératives

Dans son budget 2024, le Canada propose de fournir 1 milliard de dollars supplémentaires pour le Fonds pour le logement abordable. Ce fond de 13,2 milliards $ avait déjà été bonifié de 1 milliard de dollars à l’automne 2023.

Ce programme « offre des contributions et des prêts à faible taux d’intérêt ou à remboursement conditionnel pour la construction et la réparation de logements abordables et communautaires », peut-on lire dans le nouveau Plan d’Ottawa.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral prévoit de lancer un programme de coopératives d’habitation à partir de l’été 2024. L’investissement de 1,5 milliard $ comprendra une combinaison de prêts et de contributions pour mettre l’accent sur les nouveaux projets d’habitation coopérative partout au pays.

Mettre fin à l’itinérance

Le Plan, qui s’inscrit dans le budget 2024, propose de verser 1 milliard de dollars de plus sur quatre ans au Programme Vers un chez-soi, dont 50 millions seront axés « sur l’accélération de la réduction de l’itinérance à l’échelle communautaire ».

Il contient aussi 250 millions de dollars pour chercher des solutions aux campements et à l’itinérance hors refuge.

« Ce financement doit être égalé par les provinces et les territoires, pour un total de 500 millions de dollars, afin de soutenir les personnes les plus vulnérables et de mettre fin aux campements dans nos collectivités, tout en aidant les Canadiens vulnérables à faire la transition vers une solution de logement digne », peut-on lire dans le communiqué du gouvernement.

Collaborer entre paliers de gouvernement

« Dans le plan qu’on annonce aujourd’hui, il y a plusieurs mesures qui vont encourager les provinces, les territoires et les municipalités à collaborer avec nous pour construire plus de logements », a lancé le premier ministre Justin Trudeau lors d’une conférence de presse à Vaughan.

Cependant, plusieurs provinces, dont la Saskatchewan et l’Ontario, ont exprimé leur mécontentement face aux récentes annonces du gouvernement fédéral en lien avec le logement, jugeant qu’il empiète sur les champs de compétence provinciaux.

« Ensemble [les provinces et les municipalités] détiennent les leviers de la politique de planification et d’utilisation des terres, influencent le cout de la construction, financent et fournissent des logements de soutien, et encore », indique le Plan du Canada sur le logement.

Le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que le gouvernement fédéral prévoit la construction de 3,87 millions de nouveaux logements d’ici 2031 grâce à son Plan.