le Mercredi 29 mai 2024
le Mercredi 13 mars 2024 13:00 | mis à jour le 13 mars 2024 16:32 Arctique

Des artistes du Nord canadien exposent leurs œuvres à Los Angeles

  Crédit : Courtoisie Katherine Takpannie
Crédit : Courtoisie Katherine Takpannie
Du 24 février au 21 mars 2024, une exposition appelée Northern Exposure met en lumière les œuvres de 23 artistes canadiens. Plusieurs artistes originaires du Yukon et du Nunavut sont à l’honneur dans cette exhibition organisée par le Consulat général du Canada à Los Angeles dans le cadre de la semaine de l’art de cette métropole.

Artistes issus de la scène contemporaine, les œuvres présentées sont variées et vont de la photographie à la broderie en passant par la peinture.

Selon Jean-François Bélisle, directeur général du Musée des beaux-arts du Canada, « […] les artistes canadiens accomplissent un travail incroyable et sont de plus en plus reconnus sur la scène artistique mondiale. Je suis heureux de pouvoir contribuer à attirer l’attention sur ces artistes de premier plan grâce à notre collaboration avec le consulat général du Canada à Los Angeles. Le fait de pouvoir mettre en lumière ces œuvres pendant la LA Art Week, la période la plus chargée de l’année dans le calendrier artistique de la ville, est vraiment précieux ».

Artistes issus de la scène contemporaine, les œuvres présentées sont variées et vont de la photographie à la broderie en passant par la peinture.

Crédit : Courtoisie Olga Korper Gallery

La vision contemporaine de l’identité inuit

Le travail de la photographe inuk Katherine Takpannie explore l’identité et la réappropriation culturelle. Sa pratique artistique s’attache également à révéler les complexités et les nuances de la vie urbaine des Inuit, ce qui inclut la capture de gestes performatifs et politiques de questions contemporaines auxquelles les Canadiens autochtones sont confrontés quotidiennement.

Originaire du Nunavut, Katherine Takpannie vit à Ottawa et est une ancienne élève du programme Sivuniksavut à Ottawa, qui se concentre sur l’Accord de Nunavut et sa mise en œuvre, les sciences politiques, la recherche, les relations entre les Inuit et le gouvernement ainsi que les questions contemporaines. 

Crédit : Courtoisie Bradley Ertaskiran

Un artiste multidisciplinaire Kaska

Joseph Tisiga est membre de la Première Nation Kaska Dena au Yukon, mais réside à Montréal.  Sa pratique pluridisciplinaire s’appuie sur la peinture et le dessin, mais aussi sur la performance, la photographie et la sculpture.

Son travail réfléchit aux notions d’identité et à ce qui contribue à cette construction – la communauté, la nationalité, la famille, l’histoire, le lieu, les souvenirs réels et imaginaires.

Les œuvres de l’artiste s’intéressent aussi à l’héritage culturel et social, au quotidien, à la métaphysique et à la mythologie. Cet amalgame d’intérêts et de perspectives se retrouve dans les récits de l’artiste, qui sont non linéaires, interculturels et surnaturels.