le Mercredi 29 mai 2024
le Mercredi 17 janvier 2024 13:00 | mis à jour le 28 février 2024 10:30 Société

Le nouveau bureau de poste d’Iqaluit connait des ratés

  Crédit : Gabrielle Poulin
Crédit : Gabrielle Poulin
Ouvert depuis le mois d’octobre, les opérations au deuxième bureau de poste de la ville ont connu des débuts difficiles. La situation est d’autant plus pénible qu’elle a eu des impacts durant le mois de décembre, la période la plus achalandée de l’année.

Longues files d’attente, erreurs de destinataire, heures d’ouverture insuffisantes : les Iqalummiut ont été nombreux à faire part de leur mécontentement depuis l’ouverture du nouveau bureau de poste.

Postes Canada affirme avoir travaillé fort pour stabiliser les opérations, mais avoue avoir connu des problèmes qui ont impacté le service offert à certaines personnes.

Ce sont environ la moitié des clients d’Iqaluit qui se rendent dans le nouvel établissement situé au complexe Astro Hill.

La réponse de Postes Canada

Dans une déclaration du 12 décembre 2023, Phil Rogers des relations avec les médias chez Postes Canada affirmait que l’organisation procédait à la mise en place de diverses mesures afin de régler les problématiques vécues.

L’ajout de personnel aux deux bureaux de poste d’Iqaluit jusqu’aux Fêtes pour gérer les volumes de colis et de lettres accumulés et rattraper les retards faisait partie des actions annoncées.

Postes Canada s’était aussi engagée à améliorer les systèmes Internet afin de travailler plus rapidement et plus efficacement et de réduire les délais de transaction.

Enfin, la déclaration annonçait la poursuite de la collaboration avec la Ville d’Iqaluit pour offrir à la population un moyen facile de mettre à jour une adresse et d’accéder à une nouvelle case postale.

Du côté de la Ville, on soutient que le travail avec Postes Canada dans ce dossier est somme toute assez limité.

« Le seul rôle de la Ville dans le déploiement des nouvelles boîtes postales et de l’adressage civique est un rôle de soutien. Lorsque Postes Canada reçoit une adresse qui ne figure pas dans son système, notre Service de la planification vérifie qu’il s’agit bien d’une résidence valide d’Iqaluit. Nous avons mis à jour nos informations au fur et à mesure que les gens s’enregistrent auprès du bureau de poste pour leurs nouvelles boîtes », informe Kent Driscoll, gestionnaire des communications et du service à la clientèle à la Ville d’Iqaluit.

L’ouverture du nouvel établissement a donné lieu à une réorganisation majeure du système de courrier faisant en sorte que ce sont maintenant les adresses civiques des résidents qui sont utilisées plutôt que le numéro des boîtes postales.

Deux nouveaux codes postaux se terminant par 2H0 et 3H0 ont été créés.

L’ouverture du nouvel établissement a donné lieu à une réorganisation majeure du système de courrier.

Crédit : Gabrielle Poulin

Du courrier mal acheminé

Tout comme certains citoyens, Graham Steele, commissaire à l’information et à la protection de la vie privée du Nunavut s’est dit préoccupé par les « risques d’atteinte à la vie privée » créés par la refonte du système postal d’Iqaluit par Postes Canada.

Le 29 novembre dernier, le commissaire a acheminé des lettres aux ministères des Finances, des Ressources humaines et des Services à la famille du Nunavut afin de les questionner sur les évaluations des risques d’atteinte à la vie privée effectuées et les mesures prises par le gouvernement pour atténuer le risque de disparition ou d’acheminement de courrier sensible.

Les bulletins de paie et d’impôt, les programmes d’aide au revenu et de protection de l’enfance, les cartes d’assurance-maladie, les certificats de naissance, de mariage et de décès, les chèques font partie du courrier sensible qui pourrait tomber entre les mains des mauvaises personnes.

Casey Lessard, directeur des communications du gouvernement du Nunavut a indiqué que tous les ministères évaluent l’incidence de cette situation sur leurs interactions postales avec les Nunavummiut et apporteront les ajustements nécessaires pour minimiser les interruptions de service.

« Durant cette période de changement, nous tenons à assurer que rien n’est plus important que le respect de la vie privée [des Iqalummiut] », a brièvement commenté Phil Rogers à ce sujet.

Nunavut Marketing a terminé l’année 2023 avec la livraison d’environ 9 859 colis à temps pour Noël.

Jacinto Marques

Près de 10 000 colis livrés à Iqaluit en décembre

L’entreprise Nunavut Marketing a été forte occupée pour terminer l’année 2023 en réalisant la livraison d’environ 9 859 colis à temps pour Noël.

Possédant quatre camionnettes de livraison, l’entreprise qui se spécialise également en production vidéo distribue en moyenne entre 3 000 et 5 000 colis par mois à Iqaluit.

Jacinto Marques, propriétaire de Nunavut Marketing, affirme que la lenteur des services à Postes Canada, en particulier en ce qui a trait à la transition d’une boîte postale à un système d’adressage municipal représente pour eux un défi de taille.

« Cela a entraîné des processus fastidieux d’obligation de se rendre aux deux bureaux de Postes Canada pour ramasser les colis et trouver des colis pour les clients. Malgré ces défis, nous croyons que dans quelques mois, une fois que tout sera en place, nous et nos clients serons mieux lotis avec le nouveau système, ainsi que la communauté », indique-t-il.

Selon lui, une certaine confusion et un désagrément occasionné aux clients qui doivent maintenant faire affaire avec le nouveau bureau de poste ainsi qu’une difficulté à trouver ou à se souvenir d’une adresse municipale font partie des difficultés que vivent actuellement les Iqalummiut en lien avec l’ouverture du nouvel établissement.

À cela s’ajoutent une lenteur des services ainsi que des erreurs et des retards dans la livraison du courrier en raison de la transition.

Sur une note plus positive, le fondateur de Nunavut Marketing estime que l’ajout d’un deuxième bureau de poste apporte un meilleur accès aux colis, plus de sécurité et offre davantage de boîtes postales pour les résidents qui en ont besoin.

Le nouvel établissement entraîne aussi une réduction de la congestion et du temps d’attente à l’ancien bureau de poste ainsi qu’une augmentation de la capacité et de l’efficacité de la livraison de colis.

Avec la hausse des achats en ligne à Iqaluit, attribuables entre autres au fait que de nombreux résidents se tournent vers ce type de commerce pendant les mois d’hiver, lorsque la glace de mer empêche l’expédition par bateau, le travail ne manque pas pour la compagnie de livraison.

Selon l’homme d’affaires, d’autres facteurs peuvent aussi expliquer la popularité du commerce en ligne.

« Il y a également des options limitées pour les achats locaux et certains produits sont plus abordables en ligne qu’en ville. Le commerce électronique offre commodité, variété et économies pour les gens d’Iqaluit », conclut Jacinto Marques.

IJL – Réseau.Presse – Le Nunavoix