le Jeudi 23 mai 2024
le Mercredi 8 novembre 2023 16:28 | mis à jour le 7 mars 2024 16:32 Local

Iqaluit se mobilise à l’approche de l’hiver

  Crédit : Charlotte Lapôtre
Crédit : Charlotte Lapôtre
En partenariat avec le Centre d’alimentation Qajuqturvik, Carrefour Nunavut a récemment collecté et distribué des vêtements chauds pour l’hiver et des tenues appropriées pour des entretiens d’embauche dans la communauté. L’initiative, qui en était à sa première édition, a permis de venir en aide à une trentaine de personnes, toutes très reconnaissantes de la quantité et la qualité des dons reçus.

Une quinzaine de sacs de linge amenés par une dizaine de familles ont pu être amassés lors de la première collecte de vêtements d’hiver de Carrefour Nunavut et du Centre d’alimentation Qajuqturvik.

Crédit : Charlotte Lapôtre

Avec l’arrivée de la saison froide, l’initiative de collecte de vêtements pour l’hiver avait comme objectif de répondre aux besoins actuels de la communauté.

Carrefour Nunavut souhaitait aussi récolter des vêtements pour des entretiens d’embauche en raison du besoin constant pour ce type de tenue.

Bien que la collecte d’une durée d’un mois ait été lente à démarrer, une quinzaine de sacs amenés par une dizaine de familles ont finalement pu être amassés.

De grands besoins

L’idée de lancer une telle initiative provient de certaines observations réalisées par Carrefour Nunavut.

« Ça vient au tout départ du Camp d’été Franco-Fun parce qu’il y a beaucoup de jeunes souvent qui ne sont pas bien habillés et même en faisant de la sensibilisation, on remarque quand même qu’il y a des jeunes qui manquent encore de vêtements », déclare Charlotte Lapôtre, coordinatrice des communications et projets spéciaux à Carrefour Nunavut.

Régulièrement, des personnes dans les écoles, telles qu’au Collège de l’Arctique demandent aussi des dons pour avoir le nécessaire pour l’hiver.

Afin de faire connaître l’initiative, des affiches ont été placées dans des endroits stratégiques de la ville et des courriels ont été envoyés, par exemple, aux établissements scolaires.

L’événement a pu se réaliser grâce à un partenariat créé avec le Centre d’alimentation Qajuqturvik; endroit où a eu lieu la distribution le 27 octobre dernier.

Les personnes fréquentant la banque alimentaire du Centre ont eu priorité pour recevoir les dons et, ensuite, la distribution a été ouverte à tous.

Les vêtements n’ayant pas trouvé preneurs ont été remis au foyer d’accueil Tammaativvik.

« L’idée, c’est vraiment d’essayer de créer de nouveaux partenariats avec des organismes de la communauté locale », précise Charlotte Lapôtre.

Le Centre d’alimentation Qajuqturvik était aussi ravi de cette association qui permet de veiller à ce que les membres de la communauté aient accès à des articles essentiels pour l’hiver à venir.

« Le Centre a décidé de participer à la collecte de vêtements parce que nous savons que, si une personne a du mal à se payer suffisamment de nourriture pour elle-même et sa famille, elle a probablement aussi de la difficulté à se payer d’autres produits essentiels, comme des services médicaux, un logement sûr et même des vêtements chauds », indique Rachel Blais, directrice du Centre d’alimentation Qajuqturvik.

Bien que le manque de revenus soit un élément pouvant expliquer le port de vêtements inappropriés pour la saison, Charlotte Lapôtre indique que cela est parfois lié au manque de connaissances en lien avec la rigueur de l’hiver au Nunavut.

« Je pense que la sensibilisation en termes de comment s’habiller dans le Nord, c’est essentiel », indique-t-elle.

Des informations à ce sujet sont d’ailleurs fournies auprès des nouveaux arrivants, par exemple lors de rencontres au centre d’emploi.

Bien qu’il y ait déjà été question d’en faire une activité, aucun atelier n’est présentement offert par Carrefour Nunavut sur l’importance du port d’un habillement adéquat sur le territoire.

L’organisation songe toutefois dans le futur à allier une session de sensibilisation à une activité afin que l’intérêt de la communauté d’y participer soit plus grand.

Crédit : Charlotte Lapôtre

Une communauté soudée

Vu le succès de la première édition de l’événement et puisque la demande est très forte pour le besoin de se vêtir, Carrefour Nunavut souhaite que l’initiative se répète.

S’étant récemment rendue au Québec, Charlotte Lapôtre a pu constater la grande quantité de vêtements présente dans les friperies.

Elle croit qu’il serait intéressant de réaliser un partenariat avec le Sud pour en faire profiter les Nunavummiut.

Cela permettrait de rendre le projet encore plus grand et de répondre à tous les besoins de la communauté.

Selon Charlotte Lapôtre, l’inflation et le contexte économique difficile ont possiblement eu un impact négatif sur la quantité de dons reçus.

Malgré le peu de moyens financiers de plusieurs Iqalummiut, elle tient à remercier la communauté qui a une fois de plus démontré qu’elle était très soudée et possédait un grand esprit d’entraide.

IJL – Réseau.Presse – Le Nunavoix