le Mercredi 29 mai 2024
le Mercredi 25 octobre 2023 16:01 | mis à jour le 8 mars 2024 16:04 Local

Hausse constante du nombre d’appels au Service des incendies d’Iqaluit

Le 2 octobre, les pompiers d’Iqaluit ont organisé pour une première édition une collecte de fonds pour la recherche sur le cancer.  — Crédit : Courtoisie Ville d’Iqaluit
Le 2 octobre, les pompiers d’Iqaluit ont organisé pour une première édition une collecte de fonds pour la recherche sur le cancer.
Crédit : Courtoisie Ville d’Iqaluit
Chaque année, le Service des incendies de la Ville d’Iqaluit constate une augmentation des appels reçus d’environ 20 %. Lorsqu’un véhicule d’urgence se rend sur les lieux d’une intervention, chaque minute compte et la Ville rappelle l’importance pour la population de leur céder la voie.

Dans un message d’intérêt public du 11 septembre 2023, le Service des incendies de la Ville d’Iqaluit a tenu à remercier la population de leur prompte réaction à céder la voie aux véhicules d’urgence.

Une réelle amélioration de la part des Iqalummiut a été dénotée pour se ranger sur l’accotement en présence de feux clignotants d’urgence sur les routes.

Dans un contexte où le nombre d’appels au Service des incendies est élevé, cette collaboration est nécessaire.

Le 5 septembre dernier, en l’espace de 24 heures, ce sont 34 appels qui ont demandé une assistance immédiate.

Un quotidien fort occupé

La Ville souhaite rappeler l’importance de laisser aux pompiers tout l’espace dont ils ont besoin pour réaliser leur travail sur les lieux d’un incendie.

Il est ainsi demandé de demeurer derrière les véhicules d’urgence et de se tenir à bonne distance de la scène d’intervention.

« Votre coopération et votre attention permettent d’obtenir des résultats concrets et tangibles. Nous vous remercions de contribuer à faire d’Iqaluit un endroit sécuritaire pour nous tous », peut-on lire dans le message d’intérêt public.

Steve McGean, chef du Service des incendies de la Ville d’Iqaluit, exprime ne pas savoir exactement à quels facteurs attribuer cette amélioration.

Néanmoins, il affirme toujours apprécier l’aide des membres de la communauté qui permettent de réagir rapidement et en toute sécurité.

Actuellement, selon le lieu de l’intervention, de huit à dix minutes sont nécessaires pour que les véhicules d’urgence arrivent sur place. 

Ce temps peut varier à la baisse en fonction de si les équipes sont déjà à la caserne ou si elles reviennent d’un appel.

Chaque jour, le Service des incendies d’Iqaluit répond entre 14 à 16 appels.

Parmi ceux-ci, 85 % représentent des interventions médicales et 15 % concernent des interventions en cas d’incendie et des fausses alarmes.

Avec plus de trente appels reçus, la journée du 5 septembre dernier était donc exceptionnelle.

« 34 appels en 24 heures sont quelque chose que je n’ai jamais connu en 22 ans de carrière », précise Steve McGean.

Parallèlement à la réponse à toutes ces demandes d’aide, le Service des incendies mise sur la prévention.

Des exercices d’incendie et des discussions dans les écoles font partie des activités de sensibilisation.

Néanmoins, en raison du nombre élevé d’appels, ces activités doivent parfois être reportées.

Du 8 au 14 octobre dernier se tenait la semaine de la prévention des incendies au Nunavut sous le thème « Veillez à prévenir les incendies. La sécurité en cuisine commence par vous ».

Cette campagne de sensibilisation visait à faire réaliser que les incidents culinaires constituent la principale cause d’incendies à domicile et de décès par le feu.

Surveiller ce qui est cuisiné, tourner les poignées des casseroles vers l’arrière de la cuisinière et créer une « zone zéro enfant, zéro animal » font partie des mesures simples qui permettent de réduire le risque d’incendie à domicile.

S’impliquer pour le cancer

Le 2 octobre, les pompiers d’Iqaluit ont organisé pour une première édition une collecte de fonds pour la recherche sur le cancer.

Lors de l’événement, les participants ont pu parcourir des distances de 1 et de 5 kilomètres à la marche ou à la course.

La visite de camions de pompiers, du maquillage et la vente de pâtisseries étaient aussi proposés.

Ce sont entre 200 et 300 personnes qui se sont déplacées pour l’occasion.

Plus de 2 200 $ ont été amassés, soit 680 $ en personne et 1600 $ en ligne.

« La Ville tient à remercier les pompiers de travailler avec autant de cœur et salue l’appui de la population envers cette importante cause », affirme dans un message d’intérêt public Kent Driscoll, gestionnaire des communications et du service à la clientèle à la Ville d’Iqaluit.

IJL – Réseau.Presse – Le Nunavoix