le Jeudi 23 mai 2024
le Mercredi 25 octobre 2023 16:11 | mis à jour le 8 mars 2024 16:42 Arts et culture

Des artistes du Nunavut font voyager leur musique jusqu’en Allemagne

L’artiste originaire d’Igloolik, Terry Uyarak, s’est rendu au Festival Reeperbahn en Allemagne avec l’Association canadienne de la musique indépendante (CIMA). — Crédit : Marius Drews (@marius.drews) Légende
L’artiste originaire d’Igloolik, Terry Uyarak, s’est rendu au Festival Reeperbahn en Allemagne avec l’Association canadienne de la musique indépendante (CIMA).
Crédit : Marius Drews (@marius.drews) Légende
Terry Uyarak et The Trade-Offs, représentés par la maison de disques Aakuluk Music, ont récemment performé en Allemagne dans le cadre du Festival Reeperbahn. Ils faisaient partie des 28 artistes canadiens qui ont offert des représentations les 21 et 22 septembre dernier à Hambourg et Berlin.

Fondée par des membres du groupe The Jerry Cans d’Iqaluit, Aakuluk Music souhaite aider les musiciens du Nunavut à produire et à promouvoir leur musique.

La maison de disques souhaite aussi susciter l’espoir à travers la musique et la communauté, à encourager les jeunes ainsi qu’à contribuer à la préservation de la culture distincte du territoire.

Auteur-compositeur-interprète et musicien autodidacte originaire d’Igloolik, Terry Uyarak partage dans ses chansons ses expériences en tant que mari, père et chasseur.

Le style musical de The Trade-Offs s’articule de son côté, autour du blues arctique abordant les thèmes universels de la lumière et de l’obscurité, de la proximité et de l’isolement.

Terry Uyarak et The Trade-Offs se sont rendus au Festival Reeperbahn avec l’Association canadienne de la musique indépendante (CIMA); une organisation qui se concentre sur l’éducation aux niveaux international et national et sur l’élimination des obstacles pour les professionnels de la musique indépendants.

The Trade-Offs ont eux aussi performé au Festival Reeperbahn en Allemagne en septembre dernier.

Crédit : Marius Drews (@marius.drews)

Une mise en valeur à l’étranger

La mission de CIMA est d’habiliter et d’engager la communauté musicale du Canada à bâtir et à maintenir des entreprises et des carrières mondiales équitables et prospères.

Offrir des possibilités d’exportation et de mise en valeur internationale à leurs membres est au cœur de leur travail.

Depuis plus de 50 ans, CIMA est la principale voix de la communauté musicale détenue et contrôlée par le Canada.

Elle travaille avec des partenaires de partout au pays sur la programmation de spectacles en Allemagne à la « Maison du Canada » pendant le Festival Reeperbahn.

« Les partenaires soumettent un certain nombre d’artistes qui sont à la fois prêts à exporter et adaptés au marché. Nous les envoyons ensuite à l’équipe de réservation Reeperbahn pour voir s’ils pourraient convenir pour leur public du festival. Une fois approuvés par Reeperbahn, nous pouvons les inviter à la “Maison du Canada”, qui est une vitrine officielle à Reeperbahn », explique Trisha Carter, directrice principale au développement des affaires à l’Association canadienne de la musique indépendante.

Le Festival Reeperbahn 2023 a regroupé des artistes d’un océan à l’autre.

Des représentants de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et du Nunavut faisaient partie des participants.

Sur place, CIMA embauche un consultant local pour aider les artistes et leurs représentants à établir des liens d’affaires en Allemagne et en Europe.

« Nous travaillons également avec un publiciste pour amener les médias et l’industrie à cette vitrine et travaillons avec le festival pour commercialiser les artistes canadiens. Nous établissons également des liens avant l’événement, avec une certaine éducation au marché, et nous allons à Berlin avant de nous rendre à Hambourg et d’offrir plus de relations d’affaires par l’intermédiaire du Service des délégués commerciaux de l’ambassade du Canada à Berlin », précise Trisha Carter.

Faire connaître la musique du Nunavut à l’international

Selon Trisha Carter, le Nunavut a une communauté musicale dynamique.

« Nous comptons sur nos partenaires locaux, comme Aakuluk Music, pour nous montrer leur plan d’affaires pour leurs artistes en Europe, car nous voulons voir le succès se produire à l’étranger et savons que les artistes s’y rendent quand ils sont prêts et qu’il est utile d’avoir une équipe commerciale de soutien derrière eux », conclut Trisha Carter.

Créé en 2006, le Festival Reeperbahn est le plus grand festival de clubs d’Allemagne qui propose annuellement plusieurs centaines d’événements. Il se veut l’un des principaux points de rencontre de l’industrie musicale dans le monde.

Sous le thème « Talents, tendances et commerce », le festival a proposé en 2023 environ 600 événements variés dans plus de 70 sites sur et autour de la Reeperbahn de Hambourg.

IJL – Réseau.Presse – Le Nunavoix