le Mercredi 29 mai 2024
le Mercredi 5 juillet 2023 15:36 | mis à jour le 25 mars 2024 15:37 Société

Partenariat majeur entre le Collège de l’Arctique du Nunavut et Galaxy Broadband

L'installation en cours à Iqaluit, sur le toit des résidences étudiantes du NAC sur Federal Road.  — Crédit : Jean François Bouchard
L'installation en cours à Iqaluit, sur le toit des résidences étudiantes du NAC sur Federal Road.
Crédit : Jean François Bouchard
Le Collège de l’Arctique du Nunavut et Galaxy Broadband ont annoncé une nouvelle collaboration qui souligne l’engagement d’élargir les possibilités d’éducation et de formation pour tous les Nunavummiut. Ce partenariat permettra, entre autres, d’augmenter la capacité Internet du collège d’environ 300 %, ce qui aura un impact significatif au niveau de la performance et des communications à distance.

Le Collège de l’Arctique du Nunavut (NAC) s’engage à offrir de meilleures possibilités d’éducation et de formation aux Nunavummiut.

Avec le nouveau partenariat annoncé avec Galaxy Broadband, le NAC s’aligne sur cet engagement. L’initiative vise à réduire les inégalités numériques dans les communautés éloignées, en offrant des possibilités équitables d’apprentissage et de recherche en ligne sur l’ensemble du territoire.

Grâce à un partenariat avec la Société Qikiqtaaluk, Galaxy Broadband a étendu ses opérations au Nunavut sous le nom d’InukNET, fournisseur de services Internet appartenant à des Inuit.

De nombreux avantages

L’élément majeur du partenariat est la connexion du NAC au Réseau national de la recherche et de l’éducation du Canada (RNRE), qui s’appuie sur la technologie des satellites en orbite terrestre basse de Galaxy Broadband.

Le Collège se connectera au réseau à très haute vitesse de CANARIE, le partenaire fédéral du RNRE qui relie les réseaux provinciaux et territoriaux de recherche et d’éducation du Canada entre eux et avec le reste du monde.

Ce partenariat pourrait révolutionner le soutien aux étudiants postsecondaire et la mobilisation des communautés dans tout le Nunavut.

La mise en œuvre de programmes novateurs et l’amélioration des possibilités d’apprentissage s’en trouveront facilité.

La dispensation de formations et de certifications supplémentaires se verra aussi bonifiée.

« Notre partenariat avec Galaxy Broadband est un pas substantiel vers la réalisation de notre mission d’offrir des programmes culturellement pertinents de la plus haute qualité sur le plan national, tout en renforçant la capacité interne d’exploiter de tels systèmes et services localement », a déclaré par voie de communiqué Rebecca Mearns présidente du Collège de l’Arctique du Nunavut.

Jean-François Bouchard, directeur à PanArctic Communications estime que ce partenariat est très important puisqu’il comporte plusieurs facettes.

« Ce ne sont pas seulement des fournitures d’Internet. Il y a une facette au niveau du développement du curriculum », souligne-t-il.

InukNet, et les deux partenaires qui ont fondé cette entreprise, soit Galaxy Broadband et PanArctic communications vont aider pour ce développement. 

Galaxy Broadband se réjouit de participer à cette évolution technologique.

« Nous apprécions grandement notre partenariat avec le Collège de l’Arctique du Nunavut, car il reflète notre vision commune de fournir un accès équitable à l’information à travers le Canada et de renforcer l’autonomie des communautés du Nunavut grâce au développement des compétences dans le secteur de la technologie », a déclaré par voie de communiqué, Rick Hodgkinson, PDG de Galaxy Broadband.

Une expertise sera donc fournie pour développer la capacité inuit dans ce domaine puisque Jean-François Bouchard indique qu’il y a un manque à gagner en la matière.

« On va permettre aux gens qui sont dans les cursus d’informatique de participer avec nous dans les activités commerciales qu’on fait comme apprenti », explique-t-il.

Le travail est déjà amorcé

Les impacts de ce partenariat seront ressentis tant par les étudiants que par le personnel dès la prochaine rentrée scolaire.

Les systèmes sont déjà en cours d’installation à Iqaluit. La capitale nunavoise a été sélectionnée pour le début des travaux en raison de la grandeur du site et de sa rapidité d’accès en avion à partir du Sud.

Le déploiement à travers le territoire se poursuivra tout au cours de l’été avec la mobilisation d’une grosse équipe provenant de Galaxie Broadband, InukNet et PanArctic Communications.

Avec la présence d’attaques qui sont de plus en plus sophistiquées et difficiles à isoler, l’aspect de la sécurité informationnelle demeure une priorité majeure dans ces opérations.