le Jeudi 23 mai 2024
le Mercredi 5 juillet 2023 15:52 | mis à jour le 25 mars 2024 15:54 Local

Des Nunavummiut s’unissent pour embellir leur communauté

À Iqaluit, un barbecue a été organisé par la Ville en guise de remerciement pour les bénévoles. — Crédit : Mac Pavia/City of Iqaluit
À Iqaluit, un barbecue a été organisé par la Ville en guise de remerciement pour les bénévoles.
Crédit : Mac Pavia/City of Iqaluit
C’est sous un ciel bleu que les Iqalummiut ont participé le 16 juin dernier à la grande corvée de nettoyage annuelle. Alors qu’à Rankin Inlet, l’activité avait lieu deux jours plus tôt, de telles journées de nettoyage se produisent à travers le territoire à un moment variant selon la couverture de neige.

Depuis des décennies, à l’approche de l’été, de nombreux Nunavummiut s’impliquent dans le nettoyage de leur communauté.

Lors de ces journées, des sacs poubelles, des gants jetables et d’autres matériels sont distribués aux personnes souhaitant faire leur part.

Seulement à Rankin Inlet, ce sont approximativement 300 sacs à ordures qui ont été amassés durant la journée.

La Ville d’Iqaluit a distribué 1500 sacs à ordures durant la corvée. Bien que la plupart des sacs ont été remplis, aucune donnée sur le nombre exact n’a pu être recensée.

P.J. Akeeagok, premier ministre du Nunavut comptait parmi les nombreux participants à cet effort collectif.

Le beau temps a facilité la tâche à Iqaluit

Les journées de nettoyage annuel à Iqaluit remontent à de très nombreuses années.

« C’est devenu quelque chose d’officiel que nous devions faire depuis que nous avons inscrit l’exigence annuelle d’un nettoyage communautaire dans nos règlements administratifs en 1995 », précise Kent Driscoll, gestionnaire des communications et du service à la clientèle à la Ville d’Iqaluit.

Les Iqalummiut s’impliquaient toutefois dans une telle corvée bien avant que cela ne devienne une exigence.

Les partenaires de la Ville jouent un rôle important pour convaincre les gens de se joindre à l’évènement. De nombreux organismes gouvernementaux et employeurs ont laissé leur personnel s’absenter du travail pour participer au nettoyage.

« Lors d’une belle journée comme celle que nous avons eue, cela rend tout plus facile », indique Kent Driscoll.

En guise de remerciement pour les bénévoles, un barbecue a été organisé par la Ville avec la distribution de prix de présence.

Kent Driscoll souligne que cette corvée ne pourrait se faire sans l’aide de la population.

Les mégots de cigarettes, les gobelets et les sacs en plastique font partie de la liste des déchets qui revenaient le plus souvent selon l’équipe de Carrefour Nunavut, qui était présente à l’évènement.

Une fois les sacs récoltés laissés en bordure de route, le personnel municipal s’est chargé tout au long de la journée de leur ramassage.

Un sentiment de fierté

La participation a aussi été remarquable du côté de Rankin Inlet alors que plusieurs centaines de personnes ont participé à ce grand ménage.

« C’est une façon d’embellir la communauté. Après un long hiver, une fois que la neige a fondu, il y a toujours une certaine accumulation de déchets qui sont emportés pendant l’hiver et qui refont surface lorsque la fonte printanière se produit », explique Darren Flynn, agent administratif principal de la municipalité de Rankin Inlet.

Tout comme à Iqaluit, la plupart des employeurs de la communauté encouragent aussi leurs employés à participer à l’évènement en leur donnant du temps rémunéré pour le faire.

Les participants couraient la chance de remporter l’une des dix cartes-cadeaux de 250 $ chacune.

Darren Flynn estime que l’implication de la population est essentielle pour parvenir à réaliser ce grand nettoyage.

Heureusement, il souligne que les gens qui habitent dans le Nord sont généralement bien conscients de l’environnement.

« Outre le nettoyage, il donne aux gens une chance d’être fiers de la communauté », conclut Darren Flynn.