le Mercredi 29 mai 2024
le Mercredi 5 juillet 2023 15:38 | mis à jour le 25 mars 2024 15:40 Communauté

60 ordinateurs portables offerts à des diplômés inuit

En 2023, ce sont 60 ordinateurs portables qui ont été remis à des diplômés inuit. — Crédit : Courtoisie Baffinland
En 2023, ce sont 60 ordinateurs portables qui ont été remis à des diplômés inuit.
Crédit : Courtoisie Baffinland
Des étudiants inuit récemment diplômés de Pond Inlet, Igloolik, Arctic Bay, Clyde River et Sanirajak ont reçu un ordinateur portable par l’entremise du programme de récompenses de Baffinland. Depuis 2018, l’organisation a remis un total de 181 ordinateurs portables et 47 tablettes.

Le programme de récompenses d’ordinateurs portables s’inscrit dans l’engagement continu de Baffinland d’apporter soutien, éducation et changement positif aux communautés et d’aider les jeunes Nunavummiut à atteindre leur plein potentiel.

Les plus récentes données fournies par le ministère de l’Éducation du Nunavut indiquent qu’en 2021, 287 étudiants ont obtenu leur diplôme. De ce lot, on comptabilisait 258 Inuit.

Dix ans plus tôt, ce sont 229 étudiants, dont 206 Inuit qui avaient terminé leurs études.

En reculant une fois de plus d’une décennie, soit en 2001, seulement 116 étudiants avaient obtenu leur diplôme. La donnée concernant le nombre d’Inuit parmi eux n’est pas disponible pour cette année de référence.

Crédit : Courtoisie Baffinland

S’engager dans l’éducation

Depuis 2018, Baffinland encourage les élèves à obtenir leur diplôme d’études secondaires en offrant gratuitement un ordinateur portable à tous les diplômés de Pond Inlet, Igloolik, Arctic Bay, Clyde River et Sanirajak.

En 2023, ce sont 60 ordinateurs portables qui ont été remis.

« Nous avons convenu d’offrir les ordinateurs portables gratuits aux diplômés comme un moyen d’encourager l’achèvement des études secondaires, mais aussi pour les récompenser pour leur travail acharné et leur dévouement à leurs études. Ces ordinateurs portables, bien qu’ils récompensent l’obtention de leur diplôme, sont également un outil important et précieux pour poursuivre leurs études postsecondaires ou leur formation », déclare Peter Akman, chef des relations et des communications pour Baffinland.

L’entreprise Baffinland affirme demeurer engagée à l’égard de l’éducation et de la formation des Inuit dans les collectivités du nord de l’île de Baffin et dans l’ensemble du Nunavut.

L’entreprise appuie et encourage la poursuite d’études postsecondaires et reconnait l’importance de son soutien au continuum des initiatives d’apprentissage et de perfectionnement.

Chaque année, Baffinland offre aussi cinq bourses d’études de 5 000 $ chacune aux étudiants qui poursuivent des études postsecondaires.

En raison du grand nombre de candidatures, un total de 6 bourses a été attribué en 2023.

Baffinland propose d’autres initiatives visant à soutenir les étudiants du nord de Baffin à tous les niveaux de leur éducation.

« La Société finance et appuie la prestation de programmes de repas scolaires à Igloolik, Sanirajak, Arctic Bay, Pond Inlet et Clyde River. Nous soutenons également un éventail d’initiatives en matière d’éducation, y compris des salons de l’emploi, le soutien à l’orientation professionnelle, les possibilités d’enseignement coopératif et les programmes de persévérance scolaire », souligne Peter Akman.

Réduire les obstacles

Le ministère de l’Éducation dénombre de plus en plus de diplômés chaque année sur le territoire et de plus en plus de possibilités de faire des études secondaires, y compris l’expansion des programmes du Collège de l’Arctique du Nunavut.

« Grâce à notre approche d’éducation inclusive et à notre capacité d’élaborer des plans d’apprentissage spécialisé, nous espérons réduire les défis et les obstacles auxquels font face les élèves », affirme Krista Amey, gestionnaire des communications au ministère de l’Éducation du Nunavut.

Elle indique que le ministère travaille à créer un programme d’études plus pertinent et conçu au Nunavut, et à embaucher plus d’éducateurs inuit dans les salles de classe.

« Nous espérons que cela contribuera à améliorer l’expérience d’apprentissage de nos élèves et encouragera les progrès et la réussite scolaires », ajoute-t-elle.

D’autres initiatives du ministère pour favoriser le taux de diplomation incluent, entre autres, l’incitation de chaque école à élaborer des initiatives communautaires propres pour encourager la fréquentation scolaire.

Un travail d’amélioration du programme concernant l’aide aux étudiants vers un cheminement de carrière et l’exploration des différentes options dès leur plus jeune âge, afin que les cours qu’ils suivent soient pertinents pour leurs intérêts et d’autres possibilités de travail, est aussi réalisé.

Un examen exhaustif du programme d’aide financière aux étudiants du Nunavut est aussi en cours.

« Grâce à un programme d’aide financière amélioré et plus favorable, les étudiants pourraient être davantage encouragés à terminer leurs études secondaires et à poursuivre des études postsecondaires », conclut Krista Amey.